Santé Montréal

- Population, Prévention, Services de santé, Actualités, Santé des aînés

36 M$ pour améliorer les soins d’hygiène offerts dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée

36 M$ pour améliorer les soins d’hygiène offerts dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée

Dans le cadre des efforts pour améliorer la qualité des soins et services offerts aux ainés en centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, ainsi que la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, madame Francine Charbonneau, ont annoncé aujourd’hui un investissement de 36 M$ afin de bonifier la qualité des soins d’hygiène.

Ce soutien supplémentaire permettra aux CHSLD de revoir et d’optimiser l’organisation du travail du personnel offrant les soins d’hygiène aux résidents, afin de répondre encore plus adéquatement à leurs besoins. Ainsi, tous les résidents dont les conditions particulières le permettent et qui le désirent pourront recevoir, en plus d’un soin d’hygiène quotidiennement, un deuxième bain ou douche par semaine.

Le choix de la modalité utilisée pour les soins d’hygiène est toujours effectué de façon à assurer un maximum de confort et de sécurité au résident. Il est important de souligner que quatre facteurs déterminent le choix de ce type de soins d’hygiène, soit les habitudes de vie antérieures de la personne, son niveau d’acceptation et d’autonomie, la sécurité, ainsi que sa situation clinique. Les équipes en place évalueront chaque situation afin d’offrir un choix personnalisé qui répond adéquatement aux besoins de la personne.

Citations :

« Lors du Forum sur les meilleures pratiques en CHSLD en novembre dernier, nous nous étions engagés à mettre en œuvre des moyens concrets pour bonifier les soins et les services offerts aux aînés qui vivent en CHSLD, et ainsi améliorer leurs conditions de vie, de même qu’à ajouter des ressources en CHSLD par l’investissement de 65 M$. Depuis quelques mois, nous avons redoublé nos efforts; l’annonce d’aujourd’hui s’inscrit dans cette foulée et démontre que nous avons à cœur de bonifier la qualité des soins et services offerts. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« En raison de la complexité des caractéristiques de la clientèle de CHSLD souvent en perte d’autonomie physique et cognitive, les soins d’hygiène peuvent représenter un défi important en centre d’hébergement. Ces personnes méritent que nous leur offrions les meilleurs soins et services possibles, et je me réjouis de cette nouvelle qui contribuera à leur mieux-être. »

Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation

Faits saillants :

Le Forum sur les meilleures pratiques en CHSLD s’est tenu en novembre 2016 et réunissait des experts et des représentants du réseau de la santé et des services sociaux, des syndicats, des ordres professionnels, de même que des associations et regroupements concernés par les soins et services aux personnes hébergées. Au terme de cet exercice, des orientations ont été établies et les pratiques jugées les plus exemplaires ont été retenues afin d’être par la suite implantées partout dans le réseau.

De plus, à l’issue de ce premier Forum, les présidents-directeurs généraux (PDG) des établissements du réseau de la santé et des services sociaux ont confirmé leur intention d’honorer les cinq grands engagements suivants :

  • Que les soins et les services offerts aux résidents soient personnalisés et spécifiques afin de répondre à leurs besoins et préférences;
  • Que les rôles et les responsabilités de l’équipe soignante soient bien définis et que l’approche collaborative et interdisciplinaire soit implantée;
  • Que les lieux prennent en compte les caractéristiques des résidents;
  • Que les personnes responsables des CHSLD assument un leadership de proximité et mobilisant auprès du personnel, des résidents et de leurs proches.
  • Qu’ils considèrent le comité des usagers et les comités de résidents comme de réels partenaires dans l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins et des services.

Rappelons également que la démarche d’amélioration de l’offre alimentaire en CHSLD, annoncée en novembre dernier et qui fait écho aux engagements pris par les PDG, progresse bien. L’objectif est de mieux répondre aux besoins des résidents en matière alimentaire, notamment par une structure commune de menus qui offre de la diversité et des choix aux résidents et par une standardisation des recettes en fonction de balises nutritionnelles et alimentaires reconnues.

Soulignons en terminant qu’un investissement global de 65 M$ avait été annoncé pour l’ajout de ressources dans l’ensemble du Québec à l’issue du Forum sur les meilleures pratiques en CHSLD.

 

Source : Le ministère de la Santé et des Services sociaux

catégories: Population, Prévention, Services de santé, Actualités, Santé des aînés