Santé Montréal

- Population, Prévention, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Acétylfentanyl détecté dans la cocaïne à Montréal

Acétylfentanyl détecté dans la cocaïne à Montréal

Avis à la population

La direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (DRSP de Montréal) a été informée de la présence d’acétylfentanyl dans de la poudre vendue comme de la cocaïne ayant potentiellement causé un décès par surdose survenu fin avril 2018 à Montréal. 

L’acétylfentanyl est un analogue du fentanyl moins puissant que celui-ci mais 5 à 15 fois plus puissant que l’héroïne. Cet opioïde synthétique est associé à des risques de surdoses et de décès.

La DRSP de Montréal invite à la prudence 

La DRSP de Montréal invite les utilisateurs de drogues à être prudents et encourage cliniciens et intervenants à rehausser les interventions de prévention des surdoses auprès de ceux-ci :

1. Faire circuler l’information concernant la présence possible d’acétylfentanyl dans la poudre vendue comme de la cocaïne

2. Offrir un counseling sur les pratiques de consommation à risques réduits :

  • pour les personnes qui consomment par injection, fréquenter régulièrement les services d’injection supervisée
  • éviter de consommer seul
  • lorsque plusieurs personnes consomment, éviter de consommer tous en même temps
  • diminuer la dose de drogue pour tester ses effets
  • avoir de la naloxone disponible et savoir l’utiliser lorsqu’une personne présente des signes de surdose
  • utiliser, si possible, des bandelettes de détection du fentanyl et ses analogues
  • appeler le 911 en cas de surdose (la Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose assure l’immunité contre les poursuites pour possession simple aux témoins de surdose ayant composé le 911)

3. Renseigner et accompagner au besoin les personnes afin d’obtenir gratuitement la naloxone dans toutes les pharmacies communautaires inscrites dans le répertoire des ressources du Ministère de la Santé et des Services sociaux. Une cartographie interactive permet aussi de connaître les pharmacies ayant de la naloxone en tout temps.

4. Référer au besoin les personnes présentant un trouble lié à l’usage d’opioïdes vers des services de traitement des dépendances.

À consulter aussi

catégories: Population, Prévention, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal