Santé Montréal

- Population, Prévention, Actualités

Éviter l'intoxication au monoxyde de carbone lors d'une tempête de neige

Monoxyde de carbone

En prévision de l'importante tempête de neige attendue dans la métropole, la Direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-del'Île-de-Montréal tient à rappeler aux citoyens les mesures à prendre pour éviter l'intoxication au monoxyde de carbone.

Ainsi, il ne faut pas laisser sa voiture fonctionner lors du déneigement et s'assurer d'enlever la neige accumulée autour du tuyau d'échappement et tout autour de son automobile avant de démarrer le moteur. Ceci permet d'éviter que les gaz d'échappement ne s'accumulent sous le véhicule et ne s'introduisent à l'intérieur de l'habitacle dans des concentrations qui peuvent rapidement devenir mortelles.

Les avertisseurs : meilleur moyen de protection en tout temps

La Direction régionale de santé publique recommande l'installation d'un avertisseur de monoxyde de carbone dans les logements ayant des appareils au gaz, au mazout ou au bois et de faire vérifier annuellement leur système de chauffage. De plus, en cas de panne de courant, il ne faut jamais utiliser à l'intérieur, des appareils d'appoint alimentés par un combustible. Les gaz d'échappement étant toxiques, la DSP recommande aussi l'installation d'un avertisseur de monoxyde de carbone dans les logements attenants à un garage fermé ou au-dessus d'un stationnement intérieur.

Le monoxyde de carbone est généré lorsqu'un combustible brûle (huile, gaz, bois, essence, charbon, propane, etc.). Les deux tiers des logements montréalais ont au moins une source de monoxyde de carbone et seulement le tiers d'entre eux ont un avertisseur de monoxyde de carbone.

Pour plus d'information, on encourage les citoyens à consulter le Portail Santé Montréal

Lire le communiqué (PDF)

Source : Direction régionale de santé publique
Informations : Affaires publiques, CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal
514 593-2118

catégories: Population, Prévention, Actualités