Santé Montréal

- Population, Services de santé, Services sociaux, Actualités

Infirmières praticiennes spécialisées : Québec investit 1,4 milliards sur 10 ans

2000 infirmières praticiennes spécialisées d’ici 2024-2025 pour donner des soins de santé

Afin d’améliorer l’accessibilité aux soins de santé et de services sociaux, le gouvernement du Québec s’était engagé, en 2014, à ce que le Québec puisse compter sur l’apport de 2000 infirmières praticiennes spécialisées (IPS) d’ici 2024-2025. Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre de l’Enseignement supérieur, madame Hélène David, ont procédé aujourd’hui à l’annonce du plan qui sera mis en œuvre afin de réaliser cet engagement.

D’une part, alors que 100 personnes étaient inscrites en 2016-2017 à la formation pour devenir IPS, ce nombre devra s’accroître graduellement jusqu’à 270 personnes inscrites par an dès 2021-2022, et ce jusqu’en 2024-2025. Ces cibles d’admission ont été définies avec les universités et un soutien financier supplémentaire de 25 M$ leur est accordé par le MEES pour remplir cet objectif.

D’autre part, le MSSS s’engage à ce que toutes les personnes ayant reçu cette formation aient accès à un stage et à un poste à la fin de leurs études, et ce, dans toutes les régions du Québec. Afin de soutenir ce déploiement, le MSSS investit un peu plus de 1,4 milliard de dollars sur la période de 10 ans, notamment pour couvrir les salaires des postes actuels et futurs d’IPS, ainsi que les bourses d’études d’au moins 60 000 $ qui leur sont offertes dans le cadre de leurs études.

Citations :

« Nous croyons fermement que l’amélioration de l’accès aux soins et services de santé passe par un travail en interdisciplinarité de l’ensemble des professionnels de la santé. Notre expérience nous démontre que les infirmières praticiennes spécialisées offrent un apport positif indéniable à notre réseau. C’est pourquoi nous nous sommes engagés, lors de la dernière campagne électorale, à doter le Québec de 2000 infirmières praticiennes spécialisées d’ici 2025. Je suis heureux de pouvoir vous confirmer que cet engagement va se réaliser. Nous mettons toutes les ressources nécessaires à ce que leur formation ainsi que leur embauche se concrétisent. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Chaque nouvelle infirmière praticienne spécialisée qui obtient son diplôme contribue à améliorer l’accès aux soins de santé et permet de mieux répondre aux besoins de la population. En bonifiant notre soutien financier aux universités, afin qu’elles puissent entre autres consolider le corps professoral en sciences infirmières et développer de nouveaux programmes de spécialisation, nous nous assurons qu’elles continuent d’offrir une formation et des stages de qualité. Notre gouvernement souhaite ainsi encourager davantage d’étudiantes et d’étudiants à poursuivre leurs études et à acquérir de nouvelles connaissances pour devenir infirmières praticiennes spécialisées. »

Hélène David, ministre de l’Enseignement supérieur

Faits saillants :

  • Le Québec pourra compter sur l’apport de 2000 IPS d’ici 2024-2025.
  • Le nombre d’inscriptions dans les universités pour devenir IPS augmentera jusqu’à 270 personnes par année dès 2021-2022, et ce jusqu’en 2024-2025.
  • L’investissement supplémentaire de 25 M$ octroyé aux universités provient de l’entente du 10 mars dernier sur les transferts fédéraux en santé. Une partie de cette somme, soit 5 M$, sera investie dès 2017-2018.
  • Toutes les personnes ayant reçu une formation pour devenir IPS auront accès à un stage et à un poste à la fin de leurs études, et ce, dans toutes les régions du Québec.

 

Lire la fiche technique 

Lire le communiqué de presse

 

Source : Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

 

catégories: Population, Services de santé, Services sociaux, Actualités