Santé Montréal

- Population, Santé des enfants, Prévention, Actualités

Pour réussir à l’école, mieux vaut ne pas manquer la récréation

Pour réussir à l’école, mieux vaut ne pas manquer la récréation

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) et la Direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal (DRSP) viennent de faire paraître un document intitulé Pour réussir à l’école, mieux vaut ne pas manquer la récréation – Le rôle essentiel de la récréation pour favoriser la réussite éducative et la santé des jeunes, un argumentaire pour convaincre les acteurs du milieu scolaire de considérer la récréation comme un complément essentiel à la classe. Une quarantaine de recommandations y sont formulées afin de protéger, pour le bénéfice des élèves, le droit à la récréation.

Ce document, lancé dans les médias à l’école Sainte-Louise-de-Marillac de la CSDM, a été présenté au Ministre de l’Éducation, Monsieur Sébastien Proulx, qui était présent à cette école le jour de la rentrée scolaire.

Les auteures du document Marie-Hélène Guimont, conseillère pédagogique en éducation physique et à la santé – Bouger une heure par jour à la CSDM et Marylène Goudreault, conseillère en promotion de la santé à la DRSP affirment que la récréation représente un arrêt nécessaire dans la journée des enfants puisque, en leur laissant du temps pour jouer, et ce à plus d’une reprise durant la journée, l’école leur offre des occasions de libérer leur trop-plein d’énergie, mais aussi d’interagir avec leurs pairs d’une manière différente de celle qu’il leur est possible de faire en classe.

Puisqu’elle se déroule généralement a? l’extérieur, la récréation donne également aux jeunes la possibilité de s’adonner à des activités dans un grand espace. Elle leur permet une liberté de mouvement qui les incite à découvrir et expérimenter de nouvelles activités. Ils dépensent ainsi davantage d’énergie, apprennent à courir des risques ce qui contribue au développement de leur plein potentiel.

Pour toutes ces raisons, il est nécessaire d’adopter et de mettre en œuvre des mesures qui permettront aux jeunes de profiter de récréations régulières durant leur journée de classe, dans un environnement stimulant, sain, sécuritaire et propice à leur développement. Ainsi, bien plus qu’une simple pause, la récréation devrait être considérée comme un espace de liberté, de créativité et d’apprentissage.

La démonstration n’est plus à faire : la récréation est un moment privilégié pour favoriser le développement global des enfants et devrait être considérée comme un élément essentiel à la santé et à la réussite éducative des jeunes!

Pour plus d’informations : 

Pour obtenir les documents sur l’importance des récréations, veuillez consulter la page Web de 100 degrés ou cliquer sur les liens suivants : Document complet - Recommandations

Le teaser (PDF)

 

Source : Direction régionale de santé publique

catégories: Population, Santé des enfants, Prévention, Actualités