Santé Montréal

- Population, Services de santé, Actualités, CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal

Trois nouvelles super-cliniques ont été annoncées par les ministres Gaétan Barrette et Jean-Marc Fournier.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux

Dans la foulée des efforts visant à renforcer et à améliorer l’accessibilité des services d’un médecin de famille pour toute la population québécoise, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, ainsi que le ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne et député de Saint-Laurent, monsieur Jean-Marc Fournier, ont annoncé l’implantation de trois nouvelles super-cliniques sur le territoire du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal.

Trois groupes de médecine de famille (GMF) se voient ainsi accorder l’autorisation pour opérer une super-clinique, soit le GMF Forcemedic, le GMF Papineau CLSC Villeray et le GMF Centre de médecine familiale Saint-Laurent. Ils s’engagent tous les trois à ce que leur super-clinique soit ouverte 12 heures par jour, tous les jours, pour un total de 84 heures par semaine. Cette autorisation est également conditionnelle à l’utilisation d’un dossier médical électronique et les trois GMF doivent s’engager à répondre aux besoins de la population en cas d’une augmentation de la demande de services, par exemple lors de périodes d’activité grippale.

Outre ces obligations, les GMF qui veulent opérer une super-clinique doivent aussi y offrir un minimum de consultations par année à des patients non inscrits aux médecins de leur milieu clinique. Les patients auront accès à plusieurs services le jour même de leur visite, ou dès le lendemain en téléphonant trois heures avant la fermeture. L’accès aux services de prélèvements et d’imagerie médicale doit également être facilité pour les patients qui consultent à la super-clinique.

Citations :

« L’ouverture de ces trois autres super-cliniques vient consolider nos efforts pour améliorer l’accès aux services de première ligne pour l’ensemble de la population, et particulièrement aux personnes non inscrites auprès d’un médecin de famille. Cette nouvelle formule vient combler des besoins de manière complémentaire à l’offre actuelle du réseau, tout en contribuant à diminuer la pression sur les urgences. Cela s’inscrit dans le cadre de nos efforts pour offrir à chaque usager les services auxquels il a droit, et ce, en temps opportun. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« L’implantation de ces trois nouvelles super-cliniques vient répondre à une hausse de la demande de services dans ce secteur de Montréal. Le nouveau modèle d’organisation des soins et des services de santé des super-cliniques démontre que notre gouvernement est à l’écoute de la population et qu’il propose des solutions concrètes, adaptées à ses besoins. »

Jean-Marc Fournier, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne et député de Saint-Laurent

Faits saillants :

Rappelons que les super-cliniques doivent être réévaluées une fois par année en regard des critères du Programme de désignation réseau pour les groupes de médecine de famille, pour s’assurer que cette offre accrue de service à la population soit maintenue.

Source : Le ministère de la Santé et des Services sociaux 

catégories: Population, Services de santé, Actualités, CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal