Santé Montréal

- Population, Services de santé, Actualités

Une meilleure représentativité au Comité provincial pour la prestation des services de santé et des services sociaux en langue anglaise

Discussion d'un patient et un médecin-Services en langue anglaise

Entrée en vigueur du Règlement

L'entrée en vigueur, le 11 avril 2018, du Règlement modifiant le Règlement sur le Comité provincial pour la prestation des services de santé et des services sociaux en langue anglaise a été annoncé par le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre responsable de l'Accès à l'information et de la Réforme des institutions démocratiques et ministre responsable des Relations avec les Québécois d'expression anglaise, madame Kathleen Weil.

Le Règlement vient modifier la composition de ce comité pour qu'il soit plus représentatif de l'ensemble de la communauté des personnes d'expression anglaise du Québec.

Parmi les améliorations apportées, mentionnons

  • des critères d'admissibilité pour les personnes qui peuvent être nommées membres;
  • la constitution, par les organismes Réseau des groupes communautaires de langue anglaise du Québec et Réseau communautaire de santé et de services sociaux, d'un comité de sélection chargé notamment de faire des recommandations quant aux membres à nommer par le ministre au Comité provincial;
  • des modifications au fonctionnement et aux règles de régie interne du comité.

 

 

Le mandat du comité

Le mandat de ce comité est, entre autres, de formuler des avis au Gouvernement du Québec sur la prestation et la qualité des services de santé et des services sociaux en langue anglaise. Il donne aussi son avis sur les programmes d'accès aux services de santé et aux services sociaux en langue anglaise établis par les établissements publics en vue de leur approbation par le Gouvernement du Québec.

Rappelons que dans le cadre des réformes menées ces dernières années pour améliorer la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux, plusieurs mesures ont été prises afin de favoriser l'accès aux services pour les communautés d'expression anglaise. Mentionnons notamment que tous les anciens établissements et les installations qui détenaient une désignation d'établissement reconnu pour ses services en langue anglaise ont pu la conserver dans le cadre des fusions régionales. Il en va de même pour les services et programmes offerts en langue anglaise, dont la mission s'est poursuivie.

Sources

catégories: Population, Services de santé, Actualités