Santé Montréal

- Population, Santé des femmes, Santé des hommes, Santé des aînés, Santé des enfants, Services de santé, Actualités, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Une première au Québec… et une véritable petite révolution pour les personnes atteintes de surdité sévère à profonde

Programmation à distance d'un implant cochléaire

Imaginez un peu… vous avez une surdité sévère, vous habitez en Abitibi- Témiscamingue et vous avez besoin de faire programmer votre implant cochléaire. Vous vous dites sans doute que vous n’aurez pas le choix que de vous diriger vers Montréal pour obtenir cette intervention, n’est-ce pas?

Eh, bien, non! Grâce à la plateforme technologique de télésanté REACTS, la programmation de l’implant cochléaire peut être effectuée à distance. Réalisée avec succès par Caroline Tremblay, audiologiste au CCSMTL, cette intervention constitue la toute première programmation à distance d’un implant cochléaire au Québec. Dirigée à partir de l’Institut Raymond-Dewar (IRD) du CCSMTL, l’intervention s’est déroulée au point de service de Rouyn- Noranda le 21 avril dernier. Le patient était accompagné de Diane Blais, audiologiste du Centre de Réadaptation La Maison (CRLM) du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue.

Un bel avenir pour ce nouveau modèle d’intervention, grâce à l’équipe de l’IRD du CCSMTL, soutenue par une formidable évolution technologique

Les objectifs visés par cette intervention « pionnière » – essentiellement, améliorer l’accessibilité et la qualité des services rendus à la clientèle – ont été atteints. Cette toute première expérience a confirmé la pertinence de ce nouveau modèle d’intervention. Depuis, des sessions périodiques sont prévues mensuellement.

À ce jour, trois interventions spécialisées ont pu être réalisées à distance pour desservir un total de quatre clients, et ce n’est qu’un début! Aussi, les témoignages de remerciements que les clients ont donnés aux intervenants impliqués dans ce projet font chaud au coeur!

Cette nouvelle modalité d’intervention permet d’élargir l’offre de services actuelle à la clientèle croissante de l’Abitibi-Témiscamingue, et ce, sans augmenter le nombre de déplacements de l’audiologiste surspécialisée en programmation de l’implant cochléaire.

L’ajustement du processeur vocal, une spécialité du CCSMTL

Le processeur vocal d’un implant cochléaire requiert des ajustements périodiques afin d’optimaliser l’écoute pour son utilisateur. Pour les clientèles francophone et allophone de l’ouest du Québec, ce service surspécialisé en audiologie relève de l’IRD du CCSMTL. Les personnes porteuses d’un implant cochléaire habitant en Abitibi- Témiscamingue sont desservies par le Centre de réadaptation La Maison. Or, l’ajustement du processeur vocal est effectué par une audiologiste de l’IRD qui se rend trois fois par année dans les locaux du CRLM à Rouyn-Noranda pour y dispenser ce service. En raison de problèmes ponctuels survenant entre ces visites, le porteur d’implant devait se rendre lui-même à l’IRD de Montréal. Grâce à la technologie REACTS, les usagers peuvent maintenant aspirer à éviter de longs déplacements et ainsi recevoir un service de qualité plus rapidement! Cette modalité unique au Québec permet donc d’offrir une continuité de service au moment opportun, tout en diminuant le temps et les frais liés aux déplacements, tant pour les cliniciens que pour les clients.

L’expertise de la Clinique de programmation de l’implant cochléaire offerte en téléréadaptation

L’IRD dessert 900 porteurs d’implant cochléaire et a développé une expertise impressionnante à sa clinique spécialisée. La littérature démontrant une utilisation grandissante de la télésanté en déficience auditive et du langage, la direction de la DI-TSADP a soutenu, depuis la fin de l’été 2015, le déploiement de la téléréadaptation au sein de cinq secteurs cliniques de l’IRD du CCSMTL, dont la Clinique de programmation de l’implant cochléaire. Ce projet a pu être rendu possible grâce à l’aide de ses différents partenaires et du soutien des services informatiques. L’équipe de projet a su réunir des ressources permettant de concevoir une modalité de prestation de services novatrice par le biais de la téléréadaptation.

Qu’est-ce qu’un implant cochléaire?

À moins d’être atteint de surdité, d’avoir des acouphènes ou encore de travailler dans le domaine de l’audiologie, les mots implant cochléaire ne nous sont pas généralement familiers. Démystifions la chose : Un implant cochléaire est un appareil ultra-miniaturisé qui permet d’améliorer l’audition (perception des sons de la parole et des bruits de l’environnement) des personnes souffrant d’une surdité sévère à profonde. Contrairement aux aides auditives, ce dispositif stimule directement la cochlée au moyen d’électrodes implantées chirurgicalement. Il transforme les sons en stimulations électriques et les achemine au nerf auditif. Autrement dit, l’implant cochléaire contourne les zones endommagées de l’oreille. Il capte le son, le traite et stimule électroniquement le nerf auditif. Or, le processeur vocal d’un implant cochléaire nécessite des ajustements périodiques afin d’optimaliser l’écoute pour l’utilisateur.

 

 

Source : CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal

catégories: Population, Santé des femmes, Santé des hommes, Santé des aînés, Santé des enfants, Services de santé, Actualités, CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal