Santé Montréal

Angine de poitrine

Cliquer pour fermer l'accordéon

Cliquer pour ouvrir l'accordéon

Description

L’angine survient dans des situations où le coeur doit fournir un effort supplémentaire, mais ne parvient pas à recevoir suffisamment d’oxygène en raison du rétrécissement d’une artère coronaire par l’artériosclérose. Cet effort supplémentaire peut être un effort physique, mais l’angine peut aussi survenir au cours d’un stress mental, ou au moment de la digestion d’un gros repas par exemple. La douleur d’angine disparaît habituellement rapidement après l’arrêt de l’activité ou après la prise de nitroglycérine. On parle d’angine stable lorsque la douleur d’angine apparaît lors d’efforts connus reproductibles et demeure de courte durée.

L’angine instable - aussi appelé syndrome coronarien aigu - est une douleur prolongée survenant habituellement au repos et qui peut être annonciatrice d’un infarctus du myocarde (crise cardiaque). Ces symptômes sont traités dans la section Syndrome coronarien aigu.

Vers le haut

Haut de page

Symptômes

  • une douleur, un serrement, une pesanteur ou un inconfort dans le milieu de la poitrine
  • une douleur pouvant s’étendre au bras, au cou, à la mâchoire, aux épaules ou au dos
  • ces symptômes peuvent être associés à de l’essoufflement, des nausées ou vomissements, des étourdissements ou une perte de conscience

Vers le haut

Haut de page

Quand consulter

Haut de page

Complications

Haut de page

Protection et prévention

Il est important que le patient atteint d’angine de poitrine, en association avec son médecin, s’attaque à corriger les facteurs de risque énumérés plus haut. L’arrêt du tabac, l’atteinte d’un poids santé, une alimentation saine et un programme d’activité physique adapté font partie du traitement au même titre que les médicaments prescrits pour traiter une pression artérielle élevée ou un diabète. Ces recommandations sont aussi valables pour les personnes qui veulent éviter le développement de l’athérosclérose coronarienne (prévention primaire) que pour celles chez qui un tel diagnostic a déjà été posé (prévention secondaire).

Vers le haut

Haut de page

Facteur de risques

Haut de page

Aide et ressources

Haut de page

Traitements

L’angine stable est habituellement traitée par la prise de médicaments qui diminuent le travail du coeur et dilatent les artères. Un médicament pour réduire les risques de caillots dans le sang (aspirine ou autre) est de plus indiqué de même qu’un médicament visant à diminuer les effets nocifs du cholestérol sur la paroi des artères. Si ces mesures ne suffisent pas ou si les tests démontrent une atteinte particulièrement sévère, des interventions spécialisées peuvent être effectuées soit par cathétérisme soit par chirurgie:

  • une angioplastie avec ou sans l’installation d’un tuteur (stent)
  • un pontage coronarien

Vers le haut

Haut de page

Personnes à risques

Haut de page

Éditée par : Institut de cardiologie de Montréal.
Dernière mise à jour le : 2017.03.13