Santé Montréal

Arythmies cardiaques

Cliquer pour fermer l'accordéon

Cliquer pour ouvrir l'accordéon

Description

Une arythmie cardiaque est un problème dû à un fonctionnement anormal de l’électricité cardiaque. Le cœur bat normalement entre 50 et 80 fois à la minute au repos. Une arythmie peut ralentir les battements cardiaques (bradycardie, soit moins de 50 battements à la minute), les accélérer (tachycardie, soit plus de 100 battements à la minute) ou provoquer un rythme irrégulier (fibrillation auriculaire, extrasystole).

Vers le haut

Haut de page

Symptômes

L’arythmie est souvent sans conséquence et peut survenir brièvement chez des gens normaux sans être ressentie ou en étant ressentie comme un frémissement ou une accélération très courte du rythme cardiaque. Dans certains cas cependant, les symptômes sont prolongés, sévères ou récidivants et peuvent exiger un traitement rapide et/ou à long terme. Certaines arythmies rares peuvent être dangereuses et peuvent causer la perte de conscience (syncope) ou même la mort subite.

Les symptômes ressentis lors d’une arythmie varient selon la santé du cœur, le type d’arythmie sa fréquence et sa durée.

Tant la bradycardie que la tachycardie peuvent provoquer de la fatigue, de l’essoufflement, des étourdissements pouvant aller jusqu’à la perte de conscience.

Les palpitations sont ressenties comme des battements rapides et/ou irréguliers, un frémissement ou un inconfort au niveau de la poitrine.

Vers le haut

Haut de page

Quand consulter

Haut de page

Complications

Haut de page

Protection et prévention

Haut de page

Facteur de risques

Haut de page

Aide et ressources

Haut de page

Traitements

Le choix du traitement dépend de plusieurs facteurs (type, durée et fréquence de l’arythmie, symptômes associés, présence ou absence d’autre maladie cardiaque). Le traitement peut-être la réassurance lorsque l’arythmie est bénigne et peu symptomatique. Pour certaines arythmies un médicament sera recommandé. Plusieurs types de tachycardie sont causés par une fibre microscopique située à l’intérieur du muscle cardiaque (foyer). Ces foyers sont souvent traités par une ablation par cathéter. Un pacemaker cardiaque est recommandé pour les patients avec un cœur excessivement lent. Finalement pour les patients qui sont à haut risque de mort subite, un défibrillateur implantable est recommandé.

Vers le haut

Haut de page

Personnes à risques

Haut de page

Éditée par : Institut cardiaque de Montréal.
Dernière mise à jour le : 2017.03.14