Santé Montréal

Légionellose

Cliquer pour fermer l'accordéon

Cliquer pour ouvrir l'accordéon

Description

Les bactéries du genre Legionella sont très répandues dans l’environnement. Elles sont présentes à l’état naturel dans les eaux douces et les sols humides. Elles sont également trouvées dans plusieurs sources d’eau en milieux artificiels, surtout l’eau chaude : eau du robinet, chauffe-eau, pomme de douche (partie interne), eau des tours de refroidissement, etc.

La légionellose n’est pas une maladie courante et le risque de la contracter est plutôt faible pour la population en bonne santé. Elle se transmet par l’inhalation (respiration) d’un aérosol contaminé (fines gouttelettes d’eau suspendues dans l’air) contenant Legionella. La légionellose ne se transmet PAS de personne à personne. L’exposition à la maladie peut survenir dans la communauté (ex. : à domicile), en milieu de travail (ex. : métiers liés à l’entretien de systèmes de conditionnement de l’air), en voyage et en milieu de soins.


Haut de page

Symptômes

La maladie du Légionnaire est la forme de légionellose la plus fréquente et la plus grave car elle cause une infection aiguë des poumons (pneumonie). Comme pour d’autres formes de pneumonie, elle entraîne, le plus souvent:

  • une forte fièvre
  • des frissons
  • de la toux
  • de la fatigue
  • des douleurs musculaires
  • une perte d’appétit.

Des analyses de laboratoire permettent d’établir le diagnostic. Elle peut être traitée par des antibiotiques.

Certaines personnes présentent un risque plus élevé de développer la maladie. Le plus souvent, il s’agit de :

  • personnes âgées de plus de 50 ans;
  • fumeurs;
  • personnes consommant beaucoup d’alcool; 
  • personnes ayant une maladie chronique (ex. : rénale, pulmonaire ou cardiaque ou le diabète);
  • personnes ayant une immunodépression (ex. : cancer, traitement du cancer, transplantation);
  • personnes ayant subi une chirurgie récente.

Sources de l’infection

Exposition à une source d’eau pouvant être une source de Legionella dans la communauté (ex. : tour de refroidissement, chauffe-eau), au travail (ex. : spa, milieu dentaire), en voyage (ex. : bains tourbillons, cuves thermales) ou en milieu de soins (ex. : appareils d’inhalothérapie, humidificateurs).

Maladie et complications

La maladie du Légionnaire est une maladie grave qui peut être associée à des complications ou mener à un décès. En général, la maladie cause le décès chez 1 à 2 personnes infectées sur 10 mais cette proportion peut varier selon l’âge et l’état de santé. Toutefois, chez les patients hospitalisés, elle peut causer un décès chez 4 à 8 personnes affectées sur 10.

Haut de page

Quand consulter

Haut de page

Complications

Haut de page

Protection et prévention

  • À la maison, une température adéquate du chauffe-eau permet de maintenir la qualité de l’eau chaude et de réduire le risque de légionellose, surtout chez les personnes vulnérables (Feuille d’information pour le public). On peut également réduire les risques d’infection par l’entretien des appareils dégageant des gouttelettes d’eau en suspension (ex. : pommes de douche, bains tourbillons, spas, humidificateurs) en suivant les instructions du fabricant ou en consultant un professionnel qualifié.
  • Pour les gros immeubles, la prévention de la légionellose repose sur de bonnes pratiques d’exploitation et d’entretien des immeubles (ex. : dans les hôtels) et de bonnes politiques et directives de prévention des infections (ex. : dans les hôpitaux).
Haut de page

Facteur de risques

Haut de page

Aide et ressources

Communiquez avec Info-Santé au 811 ou consultez un médecin.

Plus d'information :

Haut de page

Traitements

Haut de page

Personnes à risques

Haut de page

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2015.05.22