Santé Montréal

Maladie de Lyme

Cliquer pour fermer l'accordéon

Cliquer pour ouvrir l'accordéon

Description

La maladie de Lyme est causée par une bactérie qui se transmet par la piqûre d'une tique infectée. Cette maladie est présente aux États-Unis depuis la fin des années 1970, notamment dans les états du nord-est et mid-Atlantique. Au Québec, cette maladie est d'apparition plus récente et survenait le plus souvent après un séjour à l'extérieur de la province. Depuis 2015, la proportion de cas transmis au Québec se maintient autour de 70%, l'Estrie et la Montérégie constituent les deux régions où l'infection survient.

La tique qui transmet la maladie de Lyme est connue sous le nom de "tique du chevreuil" ou "tique à pattes noires". Son milieu de vie est la forêt, les boisés, les broussailles et les herbes hautes.

Les tiques deviennent infectées lorsqu’elles se nourrissent du sang de souris, d’écureuils, d’oiseaux et d’autres petits animaux qui peuvent être porteurs de la bactérie. Les tiques peuvent ensuite transmettre la bactérie aux humains. 

Source : Portail santé mieux-être (MSSS)

  • La maladie de Lyme constitue une problématique émergente au Québec.
  • Les changements climatiques favorisent l’établissement de tiques au Québec pouvant causer la maladie.  
  • Au Canada, on assiste à un accroissement du nombre de sites où des tiques infectées sont retrouvées.
  • La maladie de Lyme est la maladie transmise par les arthropodes la plus fréquente aux États-Unis et en Europe. 
Haut de page

Symptômes

Haut de page

Quand consulter

Haut de page

Complications

Haut de page

Protection et prévention

Personnes à risque 

Les personnes qui travaillent (ex. : agent de la faune, biologiste, horticulteur dans les grands parcs) ou qui font des activités dans les boisés et les hautes herbes (ex. : camping, chasse, randonnée à pied) entre avril et novembre, notamment dans certaines régions plus à risque du sud du Québec telles que le nord de l'Estrie, le sud-ouest de la Mauricie-et-Centre-du-Québec et une grande partie de la Montérégie.

Mesure de protection 

  • Utiliser un chasse-moustiques contenant du DEET ou de l'icaridine pour les parties du corps exposées, sauf le visage et suivre les instructions du fabricant.
  • Marcher de préférence dans les sentiers pour éviter les hautes herbes susceptibles d'héberger des tiques.
  • Porter un chapeau, des souliers fermés et des vêtements longs aux couleurs pâles permettant de repérer plus facilement les tiques.
  • Après une activité en forêt, prendre une douche ou un bain et examiner minutieusement tout son corps, celui des enfants et celui des animaux domestiques; extraire rapidement (idéalement, en moins de 24 heures) et de façon appropriée, les tiques accrochées à la peau.
  • En cas de piqûre par une tique, appeler Info-Santé 811 ou consulter un médecin. 

 

 

Haut de page

Facteur de risques

Haut de page

Aide et ressources

Haut de page

Traitements

Haut de page

Personnes à risques

Haut de page

Éditée par : Santé publique.
Dernière mise à jour le : 2017.06.16