Santé Montréal

- Établissement, CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, Professionnel, Actualités, Population, Actualités

Cent ans d’expertise à l’Hôpital Sainte-Anne

 


Le 22 juin dernier, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal) a tenu une cérémonie afin de célébrer le 100e anniversaire de l’Hôpital Sainte-Anne. La cérémonie a eu lieu en présence d’anciens combattants, de résidents civils et de plusieurs élus dont M. Francis Scarpaleggia, député fédéral de Lac-Saint-Louis, Mme Sherry Romanado, secrétaire parlementaire du ministre des Anciens Combattants et Mme Paola Hawa, mairesse de Sainte-Anne-de-Bellevue.

Si le mandat et la clientèle de l’Hôpital Sainte-Anne ont énormément évolué depuis sa fondation en 1917, sa mission demeure la même : prendre soin des héros de guerre qui ont tant sacrifié pour assurer notre sécurité et notre liberté.

Le 1er avril 2016, l’Hôpital Sainte-Anne a vécu un des chapitres marquants de son histoire, soit sa cession du gouvernement fédéral au gouvernement provincial. Il était alors le dernier établissement de santé administré par Anciens Combattants Canada.

« Nous sommes fiers de célébrer les 100 ans de cette grande institution. Depuis un siècle, l’Hôpital Sainte-Anne a prodigué soins et services à nos vétérans et maintenant à une population élargie dans toutes les sphères d’expertise gériatriques. Nous portons fièrement le flambeau et nous nous faisons un devoir de maintenir la longue tradition d’excellence à l’Hôpital Sainte-Anne », souligne M. Benoit Morin, président-directeur général du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal.


Un peu d’histoire…
Durant ses 100 années d’existence, l’Hôpital Sainte-Anne a pu développer une expertise unique au contact d’anciens combattants dans des domaines variés de la médecine : la neuropsychiatrie, la rééducation des paraplégiques et des quadriplégiques, les soins aux tuberculeux, l’hydrothérapie, l’héliothérapie, les déficits cognitifs, les traumatismes liés au stress opérationnel, la dysphagie et les soins de longue durée.

Depuis sa fondation, plusieurs transformations ont eu lieu :

  • Capacité totale de 1 130 lits dans les années 50 avec dortoirs pouvant accueillir 16 vétérans;
  • Capacité actuelle de 446 lits en chambres privées;
  • Ajout du magnifique pavillon du Souvenir, bâti en novembre 2006.


L’Hôpital a également traité des hommes blessés et malades qui revenaient des champs de bataille d’Europe en 1917, des prisonniers allemands lors de la Deuxième Guerre mondiale, des vétérans de la guerre de Corée et, finalement, des membres des Forces armées canadiennes revenant de multiples missions partout sur la planète.

 

Pour plus d'information, consulter le site du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal.

catégories: Établissement, CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, Professionnel, Actualités, Population, Actualités