Santé Montréal

- Professionnel, Communiqués, Actualités, Réseau de la santé, CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal

Dr Jean Roy, lauréat du Prix d’excellence 2017 du Collège des médecins

Dr Jean Roy

Le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-EMTL) est heureux et fier d’annoncer que le Dr Jean Roy, hématologue et clinicien chercheur à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et professeur titulaire à l’Université de Montréal, est le récipiendaire du Prix d’excellence 2017 du Collègue des médecins du Québec.

Depuis des années, Dr Roy travaille en effet à l’avant-garde de la recherche afin de trouver des solutions nouvelles pour traiter et guérir les patients souffrant d’un cancer du sang, dont certaines formes sont tout particulièrement pernicieuses et résistantes aux thérapies.

Yvan Gendron, président-directeur général du CIUSSS-EMTL, a chaudement félicité Dr Roy : « Ce prix amplement mérité témoigne de l’importance de vos travaux, si essentiels, mais aussi de la relation thérapeutique forte que vous avez su établir avec vos patients, qui vous font pleinement confiance. »

« Même après 30 ans de pratique, je suis encore émerveillé par la médecine », a de son côté déclaré le lauréat, ajoutant : « À cause de la science, bien sûr, qui est pleine de promesses. Plus encore à cause de ces rencontres quotidiennes avec mes patients atteints de cancers du sang. Ensemble, nous gagnons parfois, nous perdons encore trop souvent. Je suis toujours impressionné par leur courage et leur gentillesse, je me sens choyé d’accueillir leur confiance ainsi que celle de leur famille. Au fil du temps, mes patients m’ont apporté plus que ce que j’ai pu leur donner. Ce désir de toujours faire mieux et ce prix de reconnaissance, c’est à eux que je le dois. »

Un parcours d’exception

Après des études secondaires et collégiales au Petit Séminaire de Québec où il a remporté le prix du Gouverneur général, le Dr Jean Roy a obtenu son doctorat en médecine de l’Université Laval en 1984. Il a ensuite suivi une formation en médecine interne puis en hématologie à l’Université McGill. Le Dr Roy s’est ensuite spécialisé en greffe de cellules souches hématopoïétiques à l’Université du Minnesota (USA) pendant quatre ans. Il travaille maintenant comme médecin et clinicien chercheur à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont où il fut aussi directeur du Programme de greffe (2000-2008), puis chef de service (2007-2015). Le Dr Roy est le titulaire de la chaire Maryse et William Brock de l’Université de Montréal pour la recherche appliquée en greffe de cellules hématopoïétiques.

Pionnier de la recherche

Le Dr Roy travaille à l’avant-garde de la recherche appliquée dans le domaine de la thérapie cellulaire pour le traitement du myélome, un cancer particulièrement pernicieux. Il est, entre autres, à l’origine d’une nouvelle approche thérapeutique mise à l’essai et qui donne des résultats très prometteurs pour le traitement du myélome multiple, un cancer de la moelle osseuse actuellement jugé incurable avec les traitements usuels de chimiothérapie. Utilisant une approche développée à Maisonneuve-Rosemont, soit le recours à l'autogreffe pour réduire la masse tumorale suivie trois à quatre mois plus tard d'une allogreffe pour nettoyer la moelle osseuse des cellules résiduelles de myélome par les cellules immunitaires d'un donneur familial (immunothérapie), l'étude a en effet permis d'enregistrer un taux de guérison de 41 %, un chiffre inégalé jusqu'à présent avec cette stratégie. Mieux encore, alors que la survie moyenne des patients atteints de myélome est d’environ cinq ans après le diagnostic initial, les patients qui ont reçu une allogreffe ont enregistré un taux de survie de 60 % après dix ans. Cette stratégie d’immunothérapie sert maintenant de socle pour l’élaboration d’autres études utilisant l’allogreffe de cellules souches afin de tenter d’améliorer le taux de guérison des patients atteints de myélome multiple à mauvais pronostic.

Le Prix d’excellence du Collège des médecins du Québec est remis annuellement à un médecin qui, par ses réalisations exceptionnelles, fait une différence dans la vie des patients, des professionnels de la santé ou des étudiants et qui se démarque par son apport hors du commun à l’évolution de sa profession.

Au fil des ans, le Collège a honoré des médecins d'exception reconnus pour leurs valeurs d'humanisme, d'engagement social et de philanthropie, ou encore qui ont contribué, par leur apport sur le plan scientifique ou académique, à l'évolution de la profession médicale et à l'amélioration de la qualité de l'exercice de la médecine.

 

Source: CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal

catégories: Professionnel, Communiqués, Actualités, Réseau de la santé, CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal