Santé Montréal

- Professionnel, Direction de santé publique, Actualités

Mémoire des directeurs de santé publique de Montréal et de la Capitale-Nationale

La pauvreté et les inégalités sociales, de graves menaces à la santé des populations

Depuis plusieurs décennies, les impacts de la pauvreté mais aussi des inégalités sociales sur la santé sont largement décrits dans les écrits scientifiques. Elles ont pour conséquences des maladies physiques, des maladies mentales, des incapacités précoces et des morts prématurées.

Les directeurs de santé publique de Montréal et de la Capitale-Nationale1 sont particulièrement inquiets des répercussions de la pauvreté et des inégalités sur la santé de leurs populations. En ce sens, ils accueillent avec enthousiasme les travaux actuels du Gouvernement du Canada en vue d’élaborer une Stratégie nationale de réduction de la pauvreté. En effet, le gouvernement fédéral dispose de plusieurs leviers pour structurer des politiques susceptibles d’améliorer grandement la santé et le bien-être des plus pauvres et pour faire en sorte que la prospérité canadienne profite à tous.

Les directeurs de santé publique de Montréal et de la Capitale-Nationale formulent donc les recommandations suivantes :

Pour des mesures d’impôts et transferts améliorées

  • La Stratégie canadienne de réduction de la pauvreté doit proposer des avenues pour que le système fiscal canadien dans son ensemble (gouvernements central, des provinces et des territoires) retrouve la progressivité des années qui ont suivi la deuxième guerre mondiale.
  • Dans le cadre de la Stratégie de lutte à la pauvreté, le gouvernement fédéral doit maintenir et accentuer son soutien aux revenus des familles avec enfants en complémentarité avec les mesures provinciales.
  • D’importantes iniquités persistent au niveau des revenus de retraite et plusieurs groupes de population doivent composer avec de faibles revenus durant cette période de leur vie, particulièrement les femmes, les travailleurs peu scolarisés et les travailleurs du secteur privé. La Stratégie canadienne de réduction de la pauvreté devrait s’attaquer à ce problème en visant la hausse des prestations universelles de base. 

Pour le maintien des systèmes publics de santé

  • Afin d’assurer une couverture adéquate des soins de santé dans chaque province, il importe que la Stratégie canadienne de réduction de la pauvreté réitère la nécessité de maintenir un financement adéquat des systèmes de santé provinciaux en veillant à ce que les sommes dévolues au Transfert canadien en matière de santé permettent aux provinces de maintenir des services de santé gratuits et universels. 

Pour l’équité en matière de logement

  • En complémentarité avec les interventions provinciales qui font déjà l’objet d’ententes bilatérales avec la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), la Stratégie canadienne de réduction de la pauvreté doit traduire une volonté manifeste du Gouvernement du Canada de prévenir la pauvreté par des engagements à assurer un financement suffisant et récurrent pour le logement social et communautaire. 

Pour un marché du travail mieux régulé

  • Alors que le marché du travail est en pleine mutation et qu’une proportion croissante de personnes travaillent dans des conditions atypiques, il importe que la Stratégie canadienne de réduction de la pauvreté affirme un engagement clair du gouvernement fédéral à mettre en place des dispositions assurant l’accessibilité, l’universalité et l’équité du programme d’assurance-emploi.
  • Il serait souhaitable que la Stratégie affirme l’engagement du gouvernement fédéral à réexaminer plusieurs de ses programmes comme ceux d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada pour évaluer s’ils prennent bien en compte ces transitions importantes du marché du travail.

Pour le suivi des progrès et le développement des connaissances sur la pauvreté

  • Il importe que la Stratégie canadienne de réduction de la pauvreté prévoie des dispositions relatives à la collecte des connaissances nécessaires pour suivre l’évolution de la pauvreté et des inégalités au Canada.
  • De surcroit, il serait judicieux que la Stratégie définisse des mécanismes d’évaluation de l’action gouvernementale fédérale sur la pauvreté et les inégalités.
  • Par-delà, le suivi d’indicateurs sur la pauvreté, il importe également que la Stratégie réitère l’engagement du gouvernement fédéral à financer la recherche sur les différents enjeux qui y sont associés.

Pour la participation des personnes en situation de pauvreté et la lutte à l’exclusion sociale

  • La Stratégie canadienne de réduction de la pauvreté devrait considérer les interventions qui visent les dimensions politique, économique, sociale et culturelle de l’exclusion sociale vécue par les personnes défavorisées afin de réduire leur pauvreté et d’améliorer leur état de santé physique et mental. La Stratégie canadienne est aussi une occasion de formaliser les engagements du gouvernement dans la lutte aux préjugés reliés à la pauvreté.
  • Il serait donc primordial que la Stratégie prévoit la mise en place des mécanismes adaptés pour recueillir le point de vue des personnes en situation de pauvreté lors de modifications ou de nouvelles mesures législatives ou règlementaires, de programmes, de politiques ou d’activités susceptibles de les affecter.
  • Dans le cadre de la Stratégie de réduction de la pauvreté, le gouvernement fédéral devrait affirmer l’importance d’accroître le soutien aux groupes communautaires dans leur mission d’aide, d’accompagnement, de défense des droits et de participation citoyenne.
  • Considérant les liens entre la pauvreté et les difficultés d’accès au transport, la stratégie devrait viser à ce que le Gouvernement du Canada, dans ses programmes d’infrastructures, prévoit le renforcement de l’accès à des moyens de transports collectifs à moindre coût et adaptés afin de permettre aux personnes de rejoindre les lieux et les services en réponse à leurs besoins et d’accéder aux pôles d’emploi et de formation.

Lire le mémoire (PDF)

Source: Direction de santé publique de Montréal

 

 

catégories: Professionnel, Direction de santé publique, Actualités