Santé Montréal

- Professionnel

Une innovation susceptible de guérir les cœurs endommagés au stade de l’essai clinique

Médecine régénérative

Une découverte qui permettra aux cœurs endommagés de se réparer eux-mêmes

Le Dr Kim Connelly, chercheur subventionné par Cœur + AVC, est cardiologue à l’hôpital St. Michael’s, à Toronto. Lui et ses confrères, les Drs D. J. Stewart et M. Kutryk, pilotent un essai clinique avec des patients dont le cœur a été endommagé par une crise cardiaque ou une autre maladie du cœur.

Il était jusqu’à maintenant impossible de guérir ce type de lésions, qui nuisent au fonctionnement du cœur et entraînent l’insuffisance cardiaque.

La recherche, un rôle vital pour développer des nouveaux traitements

Ce procédé novateur est maintenant mis à l’essai chez de véritables patients. Le Dr Connelly et son équipe prélèvent certaines cellules du patient, les modifient, puis les réinjectent dans la partie endommagée du cœur. Si l’essai clinique porte ses fruits, les cœurs endommagés pourront réellement se réparer eux-mêmes.

Un potentiel qui changera des vies

Ce domaine de recherche porte le nom de médecine régénérative. Si cette dernière s’avère aussi révolutionnaire qu’on l’espère, elle changerait la vie des 600 000 personnes environ vivant avec l’insuffisance cardiaque au pays. Bien que les traitements visant à rallonger la vie des patients et à en améliorer la qualité soient beaucoup plus efficaces qu’auparavant, l’insuffisance cardiaque demeure incurable.

Cependant, le Dr Connelly souligne que ce travail exige du temps. « Créer de nouvelles cellules à partir de notre propre matériel génétique brut représente un défi, particulièrement dans le cas d’un mécanisme aussi complexe que le cœur humain. »

Compte tenu du vieillissement de la population et d’une augmentation des cas d’insuffisance cardiaque, les chercheurs comme le Dr Connelly espèrent que des travaux de recherche novateurs, notamment sur la médecine régénérative, pourront un jour guérir cette maladie.

catégories: Professionnel