Santé Montréal

Code orange - Décontamination

Image

Comme toutes les grandes villes du monde, Montréal n’est pas à l’abri d’une catastrophe ou d’un événement nécessitant la prise en charge et le traitement de nombreuses victimes. De malheureux événements survenus à l’échelle internationale impliquant des agents contaminants, dont l’attaque au gaz sarin dans le métro de Tokyo, ont démontré que la majorité des victimes se rendent par leurs propres moyens dans les hôpitaux sans avoir été prises en charge sur le site.

Ainsi, elle a tenu un exercice de simulation d’envergure, le 2 octobre 2013, impliquant de nombreux partenaires. Cette simulation a permis de tester la réponse du réseau de la santé et de ses partenaires lors d’une urgence majeure impliquant de multiples victimes contaminées et de préciser le rôle de chacun. Pour une première fois, la décontamination en centre hospitalier à l’intérieur d’un autobus de la Société de transport de Montréal (STM) a été testée. Le système de décontamination par autobus est la méthode de décontamination qui sera privilégiée pour les centres hospitaliers montréalais qui ne sont pas munis de douches de décontamination.

Enfin, compte tenu de la charge de travail, de la disponibilité des ressources et de la logistique que nécessite l’organisation d’une telle simulation, les établissements pratiquent très rarement ce type d’intervention; voilà pourquoi cet événement d’envergure, où plusieurs partenaires sont impliqués, a été l'occasion de produire un outil de formation vidéo pour former l’ensemble des intervenants concernés. Grâce à la collaboration exceptionnelle entre tous les partenaires, cet événement devient une référence pour l’ensemble des établissements de santé québécois. Avec un tel projet, Montréal s’assure ainsi de rejoindre les grandes métropoles en travaillant à la bonification des pratiques déjà mises en place et en maximalisant sa préparation, et ce, advenant un événement majeur.

La mise en place de cette simulation d’envergure a nécessité une collaboration importante de plusieurs partenaires, soit le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), la Société de transport (STM), la Corporation d’urgences-santé (US), le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), les Forces canadiennes (FC), la Direction régionale de la sécurité civile de Montréal, le Centre de sécurité civile de Montréal (CSM) ainsi que l’arrondissement Ville-Marie. Leur collaboration est précieuse et contribue assurément à améliorer la réponse du réseau de la santé en cas de catastrophe.

Bonne écoute !

 

 

Visionner un extrait
» Format windows
» Youtube

Télécharger ou visionner :

Formation
» Format windows
» Youtube

 

Complément 1 -
Entrevue avec Pierre Pellerin de la Société de transport de Montréal sur l'autobus de décontamination
» Format windows
» Youtube

 

Objectifs de cet outil de formation :

  • supporter le protocole et les procédures déjà existantes au sein de l’établissement de santé à l’aide d’images concrètes tirées d’une simulation;
  • présenter une vue d’ensemble des principes généraux sous-tendant la prise en charge des blessés lors d’une arrivée massive de patients à l’urgence tout en maintenant ou en développant le niveau de connaissances des intervenants sur le sujet; 
  • stimuler la discussion et le dialogue entre les différents intervenants d’un même établissement de santé et préparer par le fait même le personnel, les étudiants et les stagiaires à intervenir en situation de « code orange ».